Loading...
Lot

Une belle journée à Saint Cirq Lapopie

Cher lecteur-rice,
J’espère que tu vas bien et que tes vacances s’annoncent bien. De mon côté, je t’envoie quelques cartes postales de Saint Cirq-Lapopie. Ça n’est pas très loin de chez moi, mais c’est très largement suffisant pour faire la coupure. Tu connais ce village ? Il est classé « plus beau village de France » et je peux te confirmer qu’il mérite bien sa distinction. Il est situé dans le Lot, un endroit idéal pour les vacances. Si tu viens par ici, tu découvriras des ruelles en pente, étroites et sinueuses, bordées de magnifiques maisons à colombages aux toitures légèrement évasées. Et si tu montes au château, tu seras récompensé par une vue imprenable sur le Lot. Suis-moi et je suis persuadée que je vais te donner envie d’y aller !

Sais-tu ce qu’est une popie ?

Saint Cirq-Lapopie, tu ne trouves pas que c’est un drôle de nom ? Popie (ou popa en occitan) signifie « mamelle ». Au 8ᵉ siècle, alors que la démographie explose, il est décidé d’ajouter un nom au prénom pour différencier les personnes. Le plus souvent, ces noms sont une illustration de la catégorie sociale, du métier, du lieu où l’on vit. Ainsi, un chevalier qui s’était installé à Saint Cirq lors de guerres méridionales s’inspira de la géographie du lieu, notamment de la « popie », en fait un rocher arrondi, sur lequel le fort avait été construit et prit le nom de Lapopie. Le nom de « Lapopie » fut ensuite ajouté à celui, originel, du village.

Un merveilleux village médiéval, tu découvriras

J’ai adoré déambuler dans le village. Colombages et fenêtres à meneaux sont partout présents. Les maisons datent des 13ᵉ et 14ᵉ siècles. Les façades fourmillent de mille détails : écussons, initiales, poutres sculptés, vitraux… Sous les toits s’ouvre une lucarne. Il paraît que ça remonte à l’époque napoléonienne : les soldats recevaient une solde pour cultiver du tabac. Ils le faisaient ensuite sécher à cet endroit.
Si tu lèves le nez, tu remarqueras que les toits ont une forme évasée. Il paraît que ça s’appelle le coyau et que c’est typique du Quercy. Ça permet de supporter le poids des lauzes, bien plus lourdes que des tuiles en terre cuite.
Ajoute à cela des petits jardins qui émergent ici et là derrière les murs de pierre, et tu devrais tomber, comme moi, sous le charme de ce village.
D’ailleurs, plusieurs artistes ont été séduits par la beauté du lieu. Il y a eu Pierre Daura, le premier à s’y installer et à faire connaître le village en le peignant. Sa maison est devenue une résidence internationale d’artistes. Il y eut ensuite Henri Martin, un peintre toulousain (dont les immenses tableaux ornent la salle du Capitole à Toulouse) ; et aussi Henri Breton.

L’église, tu visiteras

L’église est dédiée à Saint Cyr, un martyre dont le village tire son nom : Saint Cirq. Il s’agissait d’un enfant qui avait à peine 3 ans… Celle que tu vois sur la carte postale ci-dessous date de 1522. L’église avait alors été reconstruite et agrandit, la précédente étant devenue trop petite pour accueillir tous les habitants.
Avant d’entrer, jette un œil sur le côté du porche. Tu y verras une mesure à grain, un système destiné à payer l’impôt en place publique. En entrant à l’intérieur, j’ai été frappée par la blancheur. Les murs ont en effet été restaurés à la chaux dans les années 80.
Il reste quelques témoignages de l’église originelle : au fond de l’église actuelle, on peut voir la nef de l’ancienne chapelle, des peintures du 13ᵉ siècle sur le mur et au plafond. D’ailleurs, une reproduction est affichée sur le mur latéral.
J’ai bien aimé aussi les chapiteaux des piliers dont celui racontant l’histoire de Judith, qui pour sauver son village décida de séduire Nabuchodonosore.
Il y en a un autre qui raconte des moralités, ou plutôt des bêtises : juges-en par toi-même, voilà ce qui est dit :
1) ne pas boire plus de raison (bon là, je suis d’accord, mais après ça se corse…),
2) la femme est tentatrice,
3) la femme est vile.
Sans commentaire !

Sur la popa, tu monteras

Comme je te le disais plus haut, la popa est un rocher arrondi sur lequel le fort a été construit. Il se trouve derrière l’église. Ce sont trois seigneurs qui vivaient ici au 13ème siècle : les Lapopie, les Cardaillac et les Gourdon. Ces 3 « co-seigneurs » ont délégué l’administration du village aux habitants. Ces derniers élisaient les consuls, administraient le village, avaient pouvoir de vie et de mort sur les habitants, réglaient les problèmes d’héritage ; des privilèges rares à cette époque !
En 1487, les Cardaillac soutiennent le duc d’Orléans contre Charles VIII, roi de France. Ce dernier exigera la destruction du château en représailles. C’est ainsi, qu’aujourd’hui, il ne reste que quelques ruines. Pour y aller, il te faut contourner l’église, franchir une volée de marche. De là-haut, la vue plonge sur le Lot tout en bas. Regarde comme c’est beau !

Le lot, tu admireras

Au Moyen Âge, le Lot était un fleuve large et surtout impétueux, avec de nombreux rochers. La navigation y était particulièrement difficile. J’ai appris que les gabarres, ces bateaux à fond plat qui transportaient les marchandises, ne pouvaient pas remonter le fleuve : ainsi, elles descendaient leur marchandise, des céréales, du vin… jusqu’à Bordeaux, puis elles étaient démontées. Le bois était alors vendu pour être brûlé ! Le village s’était spécialisé dans la fabrication de robinets pour les barils de vin avec du buis ( et aussi des écuelles, des gobelets…). La plante était en effet très présente tout autour du village. Mais la pyrale du buis et la concurrence chinoise ont mis à mal cette filière.

Un système de « passe-lit » avait été installé au 13ᵉ siècle, un peu l’ancêtre de l’écluse ; mais c’était un système qui se révélait assez dangereux et qui utilisait les barrages des moulins . Toutefois, cette installation permettait aux gabarres de faire le retour. Aujourd’hui, du haut de la popa, je vois une écluse installée sur un côté du Lot, l’écluse de Ganil  : elle a été construite au 19ᵉ siècle. L’éclusier qui logeait tout à côté dans la maison éclusière était chargé d’entretenir les berges. Les bateaux étaient tractés par des hommes ou des animaux. La falaise a d’ailleurs été creusée à cet effet. L’écluse n’a pas servi très longtemps, concurrencée par le développement des chemins de fer. En 1912, le Lot a alors été fermé à la navigation… puis rouvert en 1980 lorsque les lignes ferroviaires furent fermées !

Cette journée de vacances a passé tellement vite. En partant, j’ai fait un saut aux falaises de Bouziès sur le chemin de halage. À cet endroit, la falaise a été sculptée par Daniel Monnier, un toulousain. Il a représenté l’environnement de la rivière avec sa flore, des fossiles et même les tourbillons de l’eau.

Donne-moi de tes nouvelles

C’est un beau coin, tu ne trouves pas ?  J’attends impatiemment de tes nouvelles pour savoir où tu vas passer tes vacances. J’ai hâte de recevoir tes cartes postales ! A très vite,

Cet article participe au rendez-vous #EnFranceAussi, créé par Sylvie, auteure du blog Le Coin des Voyageurs. Et pour ce mois de juillet, j’ai l’honneur d’être la boss sur le thème « carte postale ». Tu trouveras ci-dessous les liens vers les articles des autres blogueur-ses :

10 comments
  1. Pierre

    J’avais visité Rocamadour et les villages du Périgord Noir, mais le temps me manquait pour me rendre à Saint-Cirq-Lapopie, un jour peut-être !! Merci pour ce thème charmant et pour la visite du village !

  2. Estelle

    Trop bien fait ton article en cartes postales. Ce village hyper connu de nom est trop joli. J’aimerais beaucoup le visiter et wouah ces falaises sculptées, j’adore. Ca je ne connaissais pas.

  3. Tiphanya

    Je ne connaissais pas du tout, c’est le bout de France qui me semble être le bon du monde. Du coup j’ai regardé sur google maps et finalement c’est quand le même coin que ma carte postale !
    Dommage que ce soit si loin car ça me donne envie de me promener dans cette région (au sens très large).

  4. Sophie

    Merci pour la carte postale ! Je ne suis encore jamais allée dans le Lot et ton article me donne vraiment envie de découvrir cette magnifique région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.